Becca et Jean nous ont accueillis à leur tour, dans leur ferme, il y a 10 jours et nous avons découvert une famille formidable. Avec leurs trois enfants, Morlan, Vaylea et Naïa, ils vivent au sud d’Ottawa, près des bords du fleuve Saint Laurent et ont bâti leur ferme au fur et à mesure, sur un terrain boisé, en partant de rien.

La maison est constituée d’une partie en dur où se trouvent la cuisine et la salle de bain. Cette maison est faîte de murs en paille, parfaite isolation. Une yourte y est accolée, comme vous pouvez le découvrir dans notre vidéo. Grâce à des panneaux solaires, la ferme est autonome en électricité et la récupération d’eau de pluie est utilisée pour le jardin et pour le soin des animaux. Il n’y a que pour l’eau potable qu’ils achètent des bonbonnes (pour l’instant, sans solution de filtre encore acquise). Très sincèrement, notre première impression fut un grand wahou !

Durant cette semaine, nous avons découvert beaucoup d’autres choses, en lien avec la vie à la ferme. Becca et Jean vivent essentiellement des produits qu’ils récoltent ou des animaux qu’ils élèvent et ne les vendent pas. Elle est sage-femme à mi-temps et il est agriculteur pour un patron. Cette ferme est leur façon de vivre, de consommer autrement. Ils adhèrent au réseau du WWOOF car ils ont un travail à côté, ce projet demande une énergie folle et une aide supplémentaire est toujours bienvenue. C’est clairement un boulot à plein temps !

 

Les tâches quotidiennes

Christophe a aidé Jean à la coupe du bois et est devenu un pro de la fendeuse 😀 De mon côté, j’ai aidé Becca au jardin pour cueillir des tomates, récolter des pommes de terre et dégager le carré de maïs. Nous nous sommes occupés des animaux et on peut même dire que ce fut la responsabilité des enfants presque tous les jours.

Les animaux sont arrivés petit à petit dans la ferme. Il y a des poules, des canards, des lapins et des cochons. Tout ce petit monde vit en liberté et nous avons aidé au déplacement de l’enclos des cochons ; ce fut toute une organisation ! Je n’oublie pas non plus les ruches, leurs abeilles et le miel délicieux que Becca et Jean y récoltent.

 

Une semaine riche d’échanges

Outre les occupations dans la ferme, les enfants se sont très bien entendus et notre semaine s’est déroulée tout en saveurs, riche d’échanges, de rires et de partages. Nous avons commencé ce wwoofing avec un feu de camp en dégustant des chamallows grillés (« guimauves » en canadien francophone), du chocolat et des petits gâteaux : des S’mores ! Une gourmandise qui nous a bien plu. Un début prometteur 🙂

Puis nous sommes allés à Ottawa. Malgré la pluie, nous avons découvert une ville cosmopolite et dynamique à taille humaine, qui nous a séduits. Dîner dans un resto mexicain et un magnifique spectacle son et lumière sur l’histoire du Canada, avec une météo des plus agréables. Près d’Ottawa toujours, nous avons visité le musée canadien de l’Histoire. Un musée intéressant, avec une partie très ludique dédiée aux enfants et un film sur l’expédition de Canada C3 très instructif et émouvant. Nous vous conseillons vivement de le visiter si vous passez par là. Nous avons aussi profité d’une gravière pour nous rafraîchir les jours de chaleur, une piscine naturelle qui a ravi petits et grands, de jour comme de nuit ! La séance « récolte de miel » fut là encore une expérience formidable et une grande première pour toute notre famille.

Voilà, je ne pourrais pas faire le compte de nos nombreuses soirées à échanger à bâtons rompus et à rire autour de bons petits plats concoctés par chacun à tour de rôle, accompagnés d’un verre de vin… Nous avons passé une semaine mémorable chez vous, Becca et Jean, un immense merci ! Ne changez rien, continuez, nous espérons sincèrement vous revoir.

 

Conclusion

Vous aurez compris en lisant ce second bilan de wwoofing en famille (lire le premier bilan si vous le souhaitez), que nous avons adoré vivre ces expériences. Nous en sommes sortis grandis, enrichis et animés d’une volonté de poursuivre certains modes de vie dans notre future sédentarité. Pour ne rien vous cacher, nous avons fait des compromis avec notre vie d’avant, bien rangée et ordonnée afin d’apprécier au maximum nos séjours dans les deux fermes. Mais quel constat positif, que d’authentiques moments vécus, que de bonheur partagé avec l’une ou l’autre famille ! Nous sommes heureux d’avoir choisi ce mode de vie pour débuter notre voyage. Merci !

Laurène Clouzeau

Voir toutes les publications

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *