La plus grande incertitude dans nos préparatifs reste la vente de notre appartement. Sans vente, pas de voyage car pas de « cagnotte » pour les futurs backpackers. Et évidemment tout retard compromet notre départ, toute vente à la baisse compromet la réalisation complète des étapes de notre parcours. Alors c’est parti : nous mettons « notre maison » en vente !

Après de longues semaines de tri, de désencombrement et de bricolage pour les finitions dans l’appartement, nous avons fait estimer notre appartement de 67 m2 auprès de 3 agences immobilières afin de recueillir l’avis des professionnels de l’immobilier. Quelle surprise : aucun avis ne converge et il y a un écart de 20% entre la plus basse et la plus haute estimation !

Nous avons donc décidé de mettre nous-même notre bien en annonce sur LeBonCoin (samedi 24 février 2018), selon le prix du marché qui est pratiqué dans notre ville et dans notre résidence. La diffusion de cette annonce a généré 7 contacts directs de particuliers que Laurène (en vacances) a filtré en posant des questions précises sur le projet des acheteurs potentiels :

  • connaissent-ils la résidence ? la ville ?
  • ont-il déjà validé avec leur banque leur potentiel d’emprunt ?
  • quelle est leur situation professionnelle et/ou familiale ?
  • combien de visites ont-ils déjà effectuées ?
  • est-ce leur premier achat ?

Ce filtre a porté ses fruits puisque nous avons ainsi pu réunir sur la seule journée du samedi suivant (03 mars) 3 couples d’acheteurs intéressés. Notons qu’un de ces couples était proposé par une agence à laquelle nous avions pourtant notifié notre refus de collaborer avec eux afin de voir ce que nous pouvions faire de notre côté dans un premier temps. L’agent immobilier tente donc un coup de poker en présentant un bien, sans contrat entre nous autre que l’entente orale d’une garantie de prix net vendeur conforme à celui que l’on souhaite.

Une telle attitude d’agents, l’appel en une semaine d’environ une dizaine d’agences supplémentaires nous démarchant avec le ton mielleux, et la réaction de nos 3 couples-visiteurs du samedi, confirment notre ressenti : notre appartement plaît et est au bon prix !

Stéphane Plaza
« Nous sommes dans la ville de Chevilly-Larue située à 5 km de Paris dans le 94. C’est là que vivent Christophe et Laurène ainsi que leurs deux enfants, Louis et Diane. »
© Télé 7 Jours, Julien Knaub/M6 et Stéphane Plaza

 

1 semaine, 3 visites

Difficile donc de se prononcer de suite, au lendemain des visites. Sujet trop périlleux, à la fois subjectif et trop avancé, qui plus est porté à la lecture de tous (y compris celles & ceux intéressés par notre appartement). Voici en tout cas de manière objective ce qu’il en ressort :

  • notre appartement est bien situé, entre une actuelle ligne de TRAM à 5 minutes à pied pour rejoindre la ligne métro 7 et la future ligne métro 14 dont l’arrêt à 10 minutes à pied est prévu pour 2022/2024, sans parler de la proximité N7, A86 et A6 et des commodités de vie à proximité (alimentation, école, commerce, activités de loisir).
  • notre appartement est incroyablement clair, lumineux et aéré du fait qu’une bonne partie des murs des pièces principales ait été abattue, ce qui provoque l’effet « wahou » dès l’entrée !
  • notre appartement plaît de suite car il n’y a rien à faire : ce qui le distingue des biens du marché. Merci pour cela à l’influence « StéphanePlazesque » qui nous a motivé à proposer notre bien en imaginant que les futurs acquéreurs ne fassent aucun travaux et n’aient simplement qu’à poser leurs valises. Pas besoin de faire donc, ce que nous avions accepté en achetant il y a déjà 11 ans, à savoir : refaire du papier peint, du plâtre, du carrelage et du parquet au sol, de la plomberie, de l’électricité, de la maçonnerie, de l’isolation et de la peinture. Excepté pour des motifs de goûts.

Conclusion : 3 visites et 3 avis positifs sur notre « chez nous » nous ont été émis en direct, certains d’entre eux étant même particulièrement positifs. Nous attaquons la deuxième semaine de mise en vente : on croise toujours tous les doigts y compris les doigts de pieds ! et nous voyons notre projet de tour du monde s’approcher.

Christophe Clouzeau

Voir toutes les publications

4 comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *