Le changement pour nous, c’était en juillet

En complément de notre vidéo postée récemment, je souhaitais revenir sur ce mois de fous que nous avons vécu. Oui oui, tout à fait et je préciserais même que c’est un cumul de rythme, de températures caniculaires et d’organisation ! Presque aucune exagération, ceux/celles qui partent comme nous, voyager au long cours, se reconnaîtront. Une to-do list infinie, des idées plein la tête, des impératifs pour hier et des températures tropicales 😀

 

Le début de la fin

En simultané avec la fin de l’école et celle des activités musicales et sportives,  nous avons organisé un apéro avec nos voisins. C’est le genre de voisins géniaux à qui tu dis : venez les mains vides et qui arrivent avec tout ! En plus de tout, ils sont venus avec des cadeaux !! Oui, nous sommes chanceux et heureux d’avoir croisé leur route. On espère rester en contact avec chacun. Une soirée bien agréable pour fêter notre départ du 24, avec des températures dignes de tout ce mois de juillet : caniculaires.

Puis il y a eu le week-end des premiers déménagements. Vidéo ici. Il a fait encore très (trop) chaud ! Entre un camion un peu petit, des crises de rire à jouer à Tétris, à cartonner tout ce qui ne l’était pas encore et un 2e camion immense, des cartons encore à faire, le tout dans une très chouette ambiance familiale comme on aime : c’était un très bon week-end bien qu’éreintant ! Christophe travaillait encore et c’est à partir de ce week-end que nous avons réellement débuté la vie de camping à la maison.

 

Vivre avec peu

C’est possible et nous pouvons dire que c’est « presque » mieux. Ce bémol tout de même car l’absence de certains objets comme une table de salon, par exemple, se révèle complexe pour tout un tas d’activités : écrire, manger à 4, peindre, faire de la pâte à modeler, cuisiner… Mais globalement, on a apprécié 🙂 Le camping chez soi, lorsque c’est provisoire, fut même un plaisir pour les enfants. Quand, avec deux fois rien, on fabrique un lit cabane (cf photo Instagram), c’est génial !

Le côté vraiment positif fut celui des courses. Lorsqu’il ne vous reste plus qu’un four, un saladier, quelques couverts et quelques casseroles, le choix des menus est restreint mais pas nul 😉 Depuis quelques temps déjà, nous n’allions que très rarement dans les grandes surfaces et en mode allégé, les courses devenaient quasi quotidiennes, de préférence uniquement des produits frais. Nous n’avons pas encore atteint le mode « zéro déchet » mais avons évité de gaspiller !

Le point négatif de ce mois fut celui du rangement ! Bien que nous adoptons une volonté de nous alléger depuis 1 an avec des allers-retours à la déchetterie, des ventes en brocante et des dons, force a été de constater qu’il en restait toujours de trop ! Vous savez, cette bricole dont on ne sait pas quoi faire, qu’on met de côté en pensant : on verra cela plus tard… Mais plus tard était « maintenant », en ce mois de juillet ! Et que de bricoles accumulées… Pendant que Christophe passait ses derniers jours au travail, les enfants et moi nous occupions de ces bricoles. Au passage, un énorme merci à Morgane qui nous a donné pratiquement tous ses cartons de déménagement.  Pas un jour durant cette période sans que les loulous me disent : « Quand est-ce qu’on arrêtera de ranger et trier ? » Il y en a eu des énervements pour ce fichu rangement, ce tri de jouets, de vêtements, de babioles dont on ne sait pas quoi faire…

Je n’ai pas non plus compté le nombre d’allers-retours effectués entre Chevilly et chez mes parents ! Des trajets à la base rapides, qui s’avèrent épuisants et trop longs avec les départs en vacances. Heureusement que par cette chaleur estivale, nous étions tous les 3 en vacances ! Les loulous ont eu droit à des sorties à rallonge au parc de la résidence, des couchers tardifs, des douches et des repas à pas d’heure… C’est l’avantage de camper chez soi : on n’a plus envie d’avoir de contraintes et c’est bien mieux ainsi 😀

 

Le moment tant attendu

Christophe a rejoint le club des « vacances à durée indéterminée » fin juillet. Nous avons ainsi pu finir la série d’allers-retours pour mettre un terme à ce déménagement qui n’en finissait plus de durer. Nous avons également terminé les démarches administratives telles que le changement d’adresse ou l’arrêt des abonnements en tout genre (assurance, électricité, eau, pass Navigo, panier bio…) La fin de notre vie de sédentaires était toute proche et bien que nous attendions ce moment avec impatience, les corps ont parlé pour nous !

En effet, la veille de la signature chez le notaire, Christophe a une inflammation du dos et j’ai eu une rage de dents comme jamais ! C’est qu’on n’a plus 20 ans 😀  Bref, nous avons pu signer malgré nos différents maux et avons même savouré une coupe de champagne chez le notaire grâce à Inès et Maxime, les nouveaux propriétaires. Tout s’est bien passé et nous nous sommes soignés 😉 Comme quoi, il faut y croire ! Nous avons à présent pris nos quartiers chez mes parents au vert, comme vous pouvez le découvrir dans la dernière vidéo.

 

Et maintenant me direz-vous ?

Maintenant, mission fête avec nos proches et bouclage de tout ce qui concerne notre départ ! Une autre to-do-list nous attend mais celle-ci, j’ai l’impression qu’on l’aborde avec plus d’enthousiasme 😉 Rendez-vous très vite pour la suite et fin des préparatifs… il ne nous reste plus qu’une vingtaine de jours avant le grand départ !

Laurène Clouzeau

Voir toutes les publications

6 comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Quelle organisation et quel punch!!je suis admirative la grande aventure va pouvoir commencer et j’ai hâte de suivre votre périple bisous à tous

  • Commentaire bien explicite ma FILLOTE 😘 Déménagement cartons etc etc !!!! Petits soucis de santé !!! Agacements des enfants !!!! Chaleur +++ !!! Mois de juillet intense pour tous 😂 Le compte à rebours est déjà bien entamé mais l’engrenage va tout doux et très vite 😉 Bisous

  • Pour toute votre petite famille , Effectivement un mois de juillet fatiguant, mais c’est pour la bonne cause vous partez dans une vingtaine de jours, mais pour nous ce sera mauvais signe nous serons à dix jours de la rentrée.
    Mais c’est dix derniers jours de vacances pour nous, c’est les dix premiers jours de bonheur pour vous.

    • Nous commençons à travailler le 6 août beaucoup plus tôt que vous, donc pour l’école vous avez de la chance mais comme je l’ai dit nous avons un petit peu plus de chance que vous.

      Merci Louis 😁