20 août 2018 -> 20 février 2019. Pile six mois que nous voyageons en famille à travers différents pays. L’occasion d’un ‘petit’ bilan.

Nous avons donc parcouru le Canada, le Japon, l’Australie, la Nouvelle Zélande et la Nouvelle Calédonie (ce n’était pas prévu au départ mais l’anniversaire de Laurène nous y a conduit 🙂 ). Et maintenant nous voici à Bali depuis 1 mois.

Voyage vers l’inconnu

Ce que l’on retient de cette aventure, c’est avant tout la rencontre de l’autre, d’un autre point de vue, d’une autre manière de pensée et de vivre. Pour cela nous avons plongé durant 2 semaines différentes chez l’habitant au Canada pour y faire du wwoofing : un excellent moyen de découvrir une région et des gens merveilleux, qui évidemment vivent différemment et c’est ainsi que l’on apprend des choses, échange et découvre d’autres modes de vie. Radicalement nous sommes sortis de notre zone de confort en parlant une autre langue et en vivant comme des fermiers !

Mais le véritable choc culturel survient au Japon : une culture forte, une langue et des écritures totalement inconnues pour nous. Nous nous rappellerons toute notre vie ce restaurant traditionnel de Tokyo où nous avons réussi (le mot est bien ‘réussi’ car nous avons plus ou moins choisi ce qui arrivait dans nos assiettes ou bols) à manger sans ne rien comprendre à nos échanges ni au menu… Et encore l’instant où nous nous sommes retrouvés seuls dans la rue déserte d’un village de pécheurs traditionnel, près de Iné, avec nos valises et après s’être fait gentiment exclure du bus parce nous n’avions pas la monnaie exacte pour payer alors même que l’on avait 100 fois plus. La rigueur japonaise… elle impose d’avoir la monnaie exacte et au chauffeur de ne pas rendre la monnaie. Ah cette rigueur japonaise !

Nous découvrons, et faisons découvrir aux enfants, que ce monde est vaste, tellement vaste. Que les paysages peuvent être magnifiques et parfois dangereux pour les êtres humains. Parfois les 2 : les paysages de plages et de fjords néo-zélandais, si sublimes, ne laissent pas de quartier au moindre millimètre de peau découverte à cause des Sand Flies !

Vivre des expériences

Au final, voir des animaux dans leur milieu naturel ou des paysages époustouflants à l’autre bout du monde est évidemment extraordinaire, mais vivre des expériences inédites en famille et partager des moments simples d’échanges avec des inconnus le sont tout autant. Nous nous enrichissons de tout ce que l’on vit, de tout ce que l’on ressent.

Au-delà de dormir chez les locaux, nous croisons aussi beaucoup de familles voyageuses, ou bien des couples de tout âge, français ou étrangers. On adore passer du temps avec ces personnes, le temps d’un apéro, d’un repas ou plus. C’est tout aussi enrichissant humainement de se rencontrer à l’autre de bout de la terre, détendus et toujours dans une ambiance de franche camaraderie pour discuter de nos expériences.

Nous voyons aussi nos enfants grandir, comprendre et prendre de l’assurance. Diane et Louis n’ont plus peur de parler à des inconnus (la commerçante, le taxi, les gérants de nos hôtels), ils prennent part à des discussions qui ne sont parfois pas de leur âge mais souhaitent malgré tout donner leur point de vue ! Ils s’expriment de mieux en mieux en anglais et sont même plutôt fiers d’effectuer leur propre commande sans l’aide d’un adulte. Nous nous amusons à parler/compter également dans d’autres langues pour pouvoir sortir fièrement quelques mots aux habitants dans leur langue d’origine ! Alors oui, nous ne sommes pas très à cheval sur les leçons de français et mathématiques, qui avancent de façon aléatoire, en fonction des envies et des lieux, mais nous sommes persuadés que des apprentissages se font de toute manière. Notre voyage n’est pas une année de 6e ni de CE2 comme les autres, aucune pression ni contrainte scolaire et cela nous convient bien.

En bref

Nous ne regrettons absolument pas notre décision d’avoir tout vendu en France. Quelle richesse de voyager en toute liberté ! Parcourir le monde nous offre une belle leçon d’humilité et d’humanisme.

Humilité car nous nous rendons vite compte de ce qui est mieux, ou moins bien, dans d’autres pays, au sein d’autres familles, d’autres cultures. Le manque cruel et néfaste de civisme en France, le pessimisme ambiant, le nombrilisme français et la peur de l’inconnu nous sautent aisément à la vue par exemple. Nous avons pleinement conscience de ce qui est nécessaire pour vivre et être heureux, sans consumérisme quotidien.
Humanisme car nous voyons combien l’être humain est gentil et accueillant. Nous n’en doutions pas, mais le voyage nous le prouve chaque jour, surtout quand vous ne parlez absolument pas une langue et que vous retrouvez dans une situation délicate : il y a toujours quelqu’un pour vous aider, spontanément, gratuitement.

Voyager donne foi en l’Humanité, même si la situation écologique qui se dégrade est apparente au fur et à mesure de nos pays visités… Nous le voyons et nous l’entendons de la part des anciens. La société de consommation massive a des conséquences réellement destructrices pour la planète et évidemment pour les êtres humains. Nous avons tellement l’impression que les gens y restent sourds. Et que les moins sourds y restent fatalistes. Heureusement que nous voyons des pistes d’espoir à travers les associations qui luttent activement. En tant que voyageurs (perçus comme des touristes) nous nous sentons d’agir comme nous le pouvons, localement, à travers nos discours et nos actions auprès de ces organismes locaux.


DIANE

J’aime :
– les piscines à presque tous les endroits visités
– être dans des endroits chauds
– être en camping-car et en camper-van
– être en famille
– ne pas faire trop de devoirs

Je n’aime pas :
– être loin de ma maison Playmobil et de mes jouets
– devoir bouger alors que je n’en ai pas envie
– avoir des bagages limités qui ne permettent pas de prendre tout ce que l’on veut
– avoir beaucoup d’heures de transport
– que l’argent ne soit pas pareil et c’est dur de faire les conversions
– ne pas pouvoir manger tous les matins mon petit-déjeuner français avec tartines au chocolat


LOUIS

J’aime :
– être en voyage avec Mamie & Papy
– rencontrer des gens
– avoir une piscine dans nos logements
– sentir l’encens et les fleurs de frangipaniers
– découvrir de nouvelles religions
– visiter des sites archéologiques ou faisant partie de l’Unesco
– avoir des mots et commentaires sur le blog ou sur nos vidéos
– téléphoner avec la famille ou les copains

Je n’aime pas :
– être stressé lorsque l’on perd quelque chose d’important : les passeports, mon lecteur-mp3, le smartphone de papa, mon couteau à la douane de l’aéroport, etc.
– la douane de l’aéroport : ça fait toujours peur
– les disputes avec Diane


LAURÈNE

J’aime :
– profiter des moments en famille et voir grandir mes enfants
– ne pas avoir d’horaires, ce qui est une immense liberté
– rencontrer des locaux et des voyageurs
– ne pas devoir réfléchir sur ‘comment on s’habille’

Je n’aime pas :
– me sentir perçue comme de l’argent ambulant
– les au-revoir, souvent un trop plein d’émotions
– toujours la corvée des lessives
– être loin de la famille pour les moments importants, comme par exemple Noël ou l’anniversaire des enfants


CHRISTOPHE

J’aime :
– me sentir libre
– passer du temps avec les enfants et Laurène
– nous sentir tous les 4 en joie dans un lieu insolite ou durant une expérience
– nos fou-rires lorsque l’on se remémore des anecdotes de voyage
– rencontrer de nouvelles personnes et échanger sur nos idées, nos pays, nos habitudes et goûter des plats
– rencontrer des français en voyage et se comprendre parfaitement sur la notion de ‘voyage’, sans jugement, explication ni a priori
– réaliser nos vidéos, souvenirs incroyables pour notre famille et formidable partage pour notre entourage et celles/ceux qui nous suivent

Je n’aime pas :
– être loin de la famille
– devoir faire la police entre nos 2 garnements
– le regard de l’autre qui ne voit en moi qu’un portefeuille occidental à ponctionner : la sincérité des discussions n’en est que biaisée
– procrastiner sur les montages vidéo
– avoir le drône en panne
– les déchets non traités, déposés n’importe où
– l’envie inassouvie de fromages, de saucissons, et de bons vins rouges (à des prix abordables)
– me faire voler

Christophe Clouzeau

Voir toutes les publications

15 comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • Merci Blandine.
      Les idées et expressions sont bien celles de chacun, fidèles aux mots exprimés afin de conserver ce côté naturel et personnel 🙂

  • Bonjour!!!

    Quel beau voyage vous me faites rêver Christophe les vidéos sont magnifiques bravo ces images la musique tout est splendide.
    Vous êtes tellement beaux et respirez le bonheur, les enfants ont grandis ils ont beaucoup de chance de pouvoir faire ce merveilleux voyage des souvenirs toute leur vie.

    A bientôt des gros bisous aux enfants et bien sûr je salue les parents!!!

    Annette Bichat vaccins lol j’ai changé d’hôpital entre temps.

    • Bonjour Annette, nous sommes contents de vous faire voyager virtuellement à travers nos partages 🙂 Le temps des vaccins semble bien loin pour les enfants maintenant !

      Bonne continuation dans votre nouveau poste. À bientôt !

  • Joli bilan de vos 6 mois de voyage 😊 nous commençons notre aventure mais elle se terminera au bout de 7 mois ☺️ Nous sommes actuellement en Asie et passerons par la nouvelle Calédonie en avril
    Nous avons deux garçons de 10 et 12 ans
    Bonne route à vous 4 👋

    • Chouette ! Si vous avez besoin de conseils et bons plans (notamment logement) en Nouvelle Calédonie, dîtes-le nous 🙂
      Vous nous direz si vous vous retrouvez un peu, ou pas du tout, dans ce bilan de voyage en famille.
      En attendant, profitez bien. Enjoy!

  • Moi j’aime vous suivre à distance dans ce voyage et découvrir de superbes lieux à travers vos yeux. Continuez à vous épanouir ainsi. Bises à vous 4

  • J’aime :
    vous voir heureux, grandir et s’épanouir
    vos retours qui donnent envie de vous suivre, sentiment de voyager avec vous

    Je n’aime pas :
    le constat alarmant de la planète
    me sentir loin de vous et ne pas pouvoir vous faire des bisous

  • Trop bien ces textes commentaires sensations..l aventure passionnante…entre vous et ma nièce je voyage je découvre..merci et continuer !!!
    Pleins de bisous de France

  • Bonjour Laurène
    Je suis très contente que votre voyage se passe bien qu’il soit comme vous le souhaitiez.
    Avec ma famille , nous suivons vos vidéos toujours très bien faites et agréables a voir, les paysages que vous visitez nous donnent envie de vous rejoindre dans vos magnifiques aventures !
    Quand ma classe a appris que vous faisiez des vidéos webcams avec les autres classes, ils ont voulus en faire autant !(nous l’avons mis dans la boite à idée et j’espère que ce sera réalisable .)
    En tout cas je suis contente car le porte clés « super maitresse » aura fait le tour du monde !
    Je vous souhaites de continuez ainsi.
    Paola Dell’Amico

    • Bonjour Paola,
      Merci beaucoup pour ton message qui me fait très plaisir.
      Si ton enseignante est d’accord pour organiser cela, ce sera avec plaisir. Elle peut nous contacter sur ce site 🙂
      J’espère que ton année de CM2 se passe toujours bien et que ta famille va bien ?
      Ce sont les vacances en ce moment, j’espère que tu en profites ?
      Nous terminons notre séjour en Indonésie à Bali et serons dans 15 jours au Vietnam ! Grande inconnue pour nous que l’Asie, nous allons découvrir cela 🙂 En effet, ton porte-clef me tient toujours compagnie 😉
      Je t’envoie des bises d’été indonésien et te souhaite de belles vacances !
      Laurène